pocahontas

Il était une fois, au bord d'une baie donnant sur l'Océan Atlantique, en Virginie, une jeune indienne nommée Pocahontas.

Il était une fois, dans la campagne anglaise, un jeune marin qui rêvait d'aventures et de conquêtes.

Il participa à de nombreuses campagnes en Europe puis décida de participer à la colonisation des Amériques et embarqua sur une caravelle.

Dans le village de Pocahontas, les Indiens étaient très inquiets car ils savaient que les Blancs allaient envahir leur pays et qu'ils possédaient des armes à feu terribles.

Un jour, au large de leur baie, ils aperçurent de grandes voiles blanches comme des nuages menaçants qui annonçaient la tempête.

Ces drôles de pirogues étaient trois, elles portaient des noms anglais et transportaient des colons et des chercheurs d'or.

En débarquant, les hommes blancs plantèrent le drapeau britannique sur la plage et nommèrent leur colonie Jamestown, en l'honneur de leur jeune roi.

Les Indiens préparèrent une embuscade pour enlever leur chef, le capitaine John Smith.

Il se défendit à coup de pistolet mais fut fait prisonnier.

Pendant l'épreuve des flèches, il réussit à sortir sa boussole ; les Indiens, en voyant danser cette aiguille qu'ils n'arrivaient pas à toucher à cause du verre, le prirent pour un sorcier.

Mais ils décidèrent quand même de le mettre à mort pour venger un de leurs guerriers tué d'un coup de pistolet.

Au dernier moment, Pocahontas eut pitié et intervint pour le sauver.

Les guerriers étaient furieux, mais Pocahontas était la fille du chef et ils finirent par accepter de le relâcher.

Reconnaissant, le capitaine l'assura de son amitié.

Par la suite, Pocahontas vint souvent au secours des colons en leur apportant des vivres par exemple.

Un jour d'hiver, le capitaine dut affronter les glaces pour venir jusqu'au village indien réclamer du maïs pour ses colons affamés, une fois de plus.

Une nuit Pocahontas vint alerter les colons d'une attaque imminente des guerriers de sa tribu, inquiets des progrès de la colonie.

Mais un jour le capitaine dut repartir de toute urgence en Angleterre pour se faire opérer après une explosion. Pocahontas n'eut même pas le temps de lui dire adieu.

Inconsolable, elle ne cessait de penser à son ami.

Un colon anglais la demanda en mariage et elle accepta, en gage de paix entre sa tribu et la colonie.

Son mari l'emmena en Angleterre où elle fut reçue comme une reine, en remerciement pour tous les services qu'elle avait rendus à la colonie de Jamestown.

Même le roi et la reine la reçurent en grande pompe à la cour.

Son maintien et celui du chef qui l'avait accompagnée firent l'admiration de tous.

Quelques temps après, elle reçut une visite bouleversante : c'était le capitaine qui avait survécu à ses blessures.

Mais il repartit bien vite pour de nouvelles aventures, pressé de créer d'autres colonies en Nouvelle-Angleterre.

Malgré la naissance de son fils, Pocahontas se languissait de son pays.

Son mari prépara le voyage du retour mais au dernier moment, elle eut un malaise et rendit son dernier soupir avant de s'embarquer.

Version romancée de l'histoire de Pocahontas contée et illustrée par Boyd Smith en 1906. Traduction en cc-by-sa par annie lesca (20170129).

pocahontas

Afficher les sous-titres.

Cacher les sous-titres.

Ce diaporama a été produit à l'aide du logiciel Raconte-Moi d'AbulÉdu et utilise le travail de Atul Varma (sous licence cc-by) pour la partie web.




          0 votes
Processing your request, Please wait....

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.