Crane King Luckieboy s party

Luckieboy s'installa sur son trône royal, Son chancelier à ses côtés, Ses serviteurs également à sa disposition, Car il attendait du monde ce jour-là ; Pour les introduire, Tempus, le valet de pied, Se tenait à l'entrée, au rez-de chaussée ; Un coup frappé à la porte Se fit entendre à l'heure exacte prévue pour le début. C'est le Général Janus qui arrivait en premier Chaussé de raquettes et de guêtres, Escorté de patineurs, Le visage bleui par le gel après sa marche dans le froid. Regardez-le entrer, escorté de son valet Aquarius, Qui présente ses At-tes souhaits, Pardon, ses meilleurs vœux, Avec une variété de produits frais et des compliments de tout ordre.

L'ami Février arriva en suivant, Accompagné de Saint Valentin Qui avait des tonnes de choses à dire ; Escorté des Poissons d'argent pour tenir sa traîne. Mr Mars fut le troisième, accompagné de Mr Lièvre de Mars : Tous deux, de concert, Firent de nombreuses remarques sur le temps, D'un air hautain et dédaigneux.

Puis ce fut Dame Avril, qui s'inclina en souriant, Accompagnée de – « Si vous m'y autorisez, Mlle Averse Ensoleillée, » Parée de ses plus beaux atours, telle un rayon de soleil, l'élégance personnifiée.

Mais avant que le roi Luckieboy ait eu le temps de se lancer dans sa plus belle révérence, La belle de Mai fait son entrée Un gai bouquet de fleurs à la main, Et sa traîne tenue par deux petits jumeaux. Puis c'est le crabe de Madame Juin, qui vient frapper à la porte : Elle apporte une nouvelle lune, Une assiette et une cuillère, Ainsi qu'un cornet de fraises pour régaler tous les invités, et même davantage.

C'est ensuite le tour de Juillet, grand voyageur sous le soleil, Vêtu d'un ciel bleu et blanc ; Il apporte un lion vivant, Et aucun des invités ne pourrait l'éclipser. Jusqu'à l'arrivée d'Août, accompagné d'une jeune fille. Son visage est tellement brûlé par le soleil Que, quelle que soit la direction qu'il prenne, Chacun rêve de se réfugier dans un lieu ombragé.

Il était suivi de celui dont vous reconnaîtriez Le nom dans la liste sans coup férir : Il s'appelle Septembre et Tel John Gilpin, il s'équilibre, une bouteille de vin dans chaque main. « Place, ne vous en déplaise ! » crie le hérault du Scorpion Pour l'honnête Octobre, Vêtu très sobrement D'un costume en drap, et amenant Sire Tonneau de Cidre.

Novembre les suit, bras dessus, bras dessous en compagnie de l'Archer Qui tira sur la petite grenouille, De Mlle la Pluie, Triste et Brumeuse, Et de Mr Jack Le Givre en costume empesé. Décembre vint en dernier, mais qu'il avait l'air vieux ! Il se faisait porter par une chèvre Et s'abritait dans un manteau bien épais Saupoudré de flocons de neige ; mais qu'il avait l'air vieux !

Seulement voilà, il avait apporté un arbre de Noël tout vert Des branches de houx craquant Et de quoi régaler tout le monde De puddings et de cadeaux, comme vous pouvez le voir. Et bien, si ces invités vous plaisent, Nous espérons que vous les accueillerez à votre tour, Car nous allons les abandonner là, En vous offrant tous nos vœux de saison traditionnels.

Source : Baldwin Library http://ufdc.ufl.edu/UF00065519/00001 - traduction sur libre.pedagosite.net : http://libre.pedagosite.net/voir_doc.php?DOC=312

Crane_King_Luckieboy_s_party
Auteur (images): Walter Crane
Auteur (bande son): Annie Lesca
Licence: License

Afficher les sous-titres.

Cacher les sous-titres.

Ce diaporama a été produit à l'aide du logiciel Raconte-Moi d'AbulÉdu et utilise le travail de Atul Varma (sous licence cc-by) pour la partie web.




* * * * * 1 vote